Les sites du groupe Info6TM

Magazine

Une Fédération de la batellerie wallonne a été créée

En novembre 2022, une fédération de la batellerie wallonne (FBW) a été créée, regroupant deux organisations de cette partie de la Belgique Notre Droit/Ons Recht et l’association des maîtres bateliers des régions de Liège, Limbourg, Namur et Charleroi. Parmi les objectifs : mettre en place une représentation commune et mener des actions pour attirer les jeunes talents vers les métiers fluviaux.

En novembre 2022, une fédération de la batellerie wallonne (FBW) a été créée, regroupant deux organisations de cette partie de la Belgique Notre Droit/Ons Recht (NDOR) et l’association des maîtres bateliers des régions de Liège, Limbourg, Namur et Charleroi (AMB).

Le premier objectif de FBW est de mettre en place « une représentation commune de la profession en région wallonne, d’y être un point de contact central pour les entrepreneurs mais aussi pour la concertation avec les institutions politiques et administratives et tout autre acteur institutionnel ». Il peut s’agir notamment du Service Public de Wallonie, des membres des cabinets du gouvernement wallon…

En se regroupant Notre Droit/Ons Recht (NDOR) et l’association des maîtres bateliers des régions de Lièges, Limbourg, Namur et Charleroi (AMB) estiment que « la centralisation des requêtes du secteur professionnel de la batellerie permettra de constituer des dossiers concrets pour un débat bilatéral constructif en vue d’aboutir à des solutions pérennes pour tous les entrepreneurs fluviaux ». Parmi les sujets listés à aborder « dans un cadré structuré de concertation avec le secteur » : les qualifications professionnelles, les prescriptions techniques, l’entretien et la gestion du réseau, les investissements, les plans d’aides, les règles de navigation, les déchets.

Attirer les jeunes talents aux métiers fluviaux

L’une des premières priorités de la FBW va aussi être de mener des actions de sensibilisation pour attirer les jeunes talents vers les métiers fluviaux. « Ce sera un axe de développement crucial de la Fédération ». En Belgique, comme dans d’autres pays européens dont la France, la navigation intérieure est peu attractive et enregistre un vieillissement de ses effectifs.

Aux côtés des deux présidents de NDOR et de l’AMB, la FBW compte un chargé de projet, Frédéric Swiderski, qui était précédemment à l’institut pour le transport par batellerie (ITB).

Si NDOR et l’AMB se regroupe au sein de la FBW, elles restent toutefois responsables de la défense individuelle de leurs membres devant les autorités compétentes et les acteurs du secteur de la navigation intérieure.

A la fin novembre 2022, le trafic sur les voies navigables wallonnes a atteint un total de près de 31,7 millions de tonnes et un peu plus de 1,3 milliard de tkm. Sur la totalité de l’année 2021, le trafic a été de près de 34,2 millions de tonnes et un peu plus de 1,5 milliard de tkm.

Acteurs

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15