Les sites du groupe Info6TM

Magazine

La « Route des marchandises » reportée au printemps 2023

La « Route des marchandises », ou le transport de marchandises d’Orléans à Paris par bateaux traditionnels, reliant la Loire à la Seine par les canaux, a été annulée à cause du manque d’eau ainsi que pour des raisons budgétaires. Une nouvelle tentative est prévue au printemps 2023.
Remonter la Loire d’Orléans à Gien, emprunter le canal de Briare et le Loing puis descendre la Seine jusqu’à Paris : tel était l’itinéraire que s’étaient fixé les bateaux participant à la « Route des marchandises » (voir article de NPI). Quinze mariniers à bord de six bateaux de Loire traditionnels, qui devaient emporter des produits locaux de la région Centre jusqu’à la capitale. Avec, à chaque escale, débarquement des marchandises et animations sur les quais des villes traversées. Le départ, prévu le 25 septembre 2022 d’Orléans après un week-end d’animations et de concert sur les quais de la ville, a été annulé. En cause : le manque d’eau, qui révèle des obstacles à la navigation entre Orléans et Gien. Le canal de Briare, après trois semaines de fermeture estivale, est pourtant à nouveau accessible à la navigation depuis le 12 septembre. Mais le niveau de la Loire est revenu au plus bas. Mi-septembre, le débit du fleuve au Pont Royal d’Orléans était remonté à 43 m³/s. Il était retombé à 35 m³/s au 25 septembre, rendant infranchissable certains passages même pour les toues de Loire, bateaux traditionnels pourtant conçus pour naviguer dans de faibles enfoncements. « Les conditions de navigation ne sont actuellement pas réunies. Et nous n’avons pu boucler notre budget », a résumé Hervé Valiani, l’organisateur de l’évènement, interrogé par nos confrères du quotidien régional La République du Centre. La Route des marchandises, reproduisant les voyages des mariniers qui transportaient autrefois le vin du val de Loire et le vinaigre d’Orléans jusqu’à Paris, devait initialement démarrer en 2020. Le report pour cause de pandémie, ainsi que le soutien des collectivités locales, n’ont cependant pas permis de réunir des circonstances hydrauliques et financières favorables pour cette belle aventure. Les six bateaux qui devaient embarquer vinaigre d’Orléans, moutarde et autres produits locaux à destination de Paris se sont donné rendez-vous au printemps 2023 pour un nouveau départ.

Acteurs

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15