Les sites du groupe Info6TM

Magazine

En Belgique, le fluvial est à la peine

Article réservé aux abonnés

En Belgique, sur les voies navigables wallonnes comme flamandes, le trafic fluvial est à la peine en 2020 mais avec des situations et raisons différentes.

Avec 33,6 millions de tonnes soit -14 % et 1 423,5 millions de tonne par kilomètre (tkm) soit -16 %, le trafic fluvial en Wallonie apparaît en diminution en 2020 par rapport aux résultats de 2019, selon les données du SPW (Service public de Wallonie) Mobilité Infrastructures. 

La pandémie n’explique qu’en partie cette situation, la tendance « s’inscrit dans une tendance à la baisse depuis 2017 voire dans une érosion tendancielle du trafic ces dix dernières années imputable à l’évolution de l’activité économique et du tissu industriel wallon », précise le SPW. Celui-ci poursuit : « En conséquence, il faut noter un écart grandissant entre l’export et l’import et une part croissante du trafic de transit ». En 2020, les tonnes transportées sont principalement destinées à l’exportation (part de 35 % avec près de 12 millions de tonnes soit -12 % par rapport à 2019) viennent ensuite les importations (25 % avec un peu moins de 8,5 millions de tonnes, soit -16 %), le transit (33 %, un peu plus de 11 millions de tonnes, -22 %) et le trafic interne (6 %, 2,1 millions de tonnes, -14 %). 

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant.

Vos identifiants de connexion sont incorrects

Déjà Abonnés ?

Saisissez vos identifiants

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Dossier

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15