Les sites du groupe Info6TM

Magazine

Un nouveau portique au port de Lyon-Edouard Herriot

La Compagnie nationale du Rhône a décidé de doter le port de Lyon-Edouard d’un nouveau portique qui a été installé au cours de ces dernières semaines et dont la mise en exploitation est prévue pour la première quinzaine du mois de mai 2019.

Sur le terminal à conteneurs numéro 2 (T2) du port de Lyon-Edouard Herriot, un nouveau portique a été installé ces dernières semaines et sa mise en exploitation est prévue pour la première quinzaine du mois de mai 2019.

« Il y a déjà un portique sur le T2 du port de Lyon, mis en service en 2007. Il a été décidé d’en ajouter un nouveau. Il s’agit de fiabiliser et d’améliorer les performances de la manutention portuaire au port de Lyon », explique Yoann Lescouët, responsable d’exploitation portuaire à la Compagnie nationale du Rhône (CNR).

La réalisation de ce projet de deuxième portique sur le T2 du port de Lyon a été initiée par un appel à candidatures par la CNR en 2016. Une consultation s’est déroulée en 2017 et la contractualisation a eu lieu à la fin du premier trimestre 2018. Il y a eu ensuite le temps des études nécessaires puis les premières pièces sont arrivées le 21 janvier 2019. L’assemblage mécanique et électrique a suivi, sans besoin de soudure ou presque sur place. Le 20 février 2019 a été le jour de l’élévation du nouveau portique.

« Nous avons choisi la marque Kunz qui a proposé une solution innovante : un portique monopoutre avec un caisson ovoïde, détaille Yoann Lescouët. Il est adapté à la manutention fluviale. Sa prise au vent est réduite et il est plus léger que le portique actuel de 170 tonnes. La cabine est accrochée sous la poutre et peut pivoter sur 295 degrés, ce qui facilite la prise des conteneurs ». Le nouveau portique utilise les mêmes rails que le portique présent depuis 2007. La capacité en électricité permet d’alimenter les deux portiques en même temps et ainsi de pouvoir, en cas de besoin, doubler la capacité de chargement ou de déchargement.

Un investissement de 4,5 millions d’euros pour la CNR

De la fin mars à fin avril 2019, un ingénieur de Kunz va réaliser l’ensemble des essais en prévision de la mise en exploitation prévue pour début mai. Il s’agit notamment de vérifier les déplacements dans tous les axes, le bon fonctionnement des capteurs. Il y aura une phase d’essais contradictoires entre la CNR et Kunz sur les performances et la sécurité du nouveau portique. En plus de celui-ci, deux nouveaux spreaders ont été acquis par la CNR.

L’investissement s’élève à 4,5 millions d’euros pour la CNR qui a pris en charge la totalité de cette somme. Cela a permis de conduire rapidement le projet.

A partir de la première quinzaine de mai 2019, la gestion du nouveau portique sera confiée par la CNR à Lyon Terminal, sa filiale à 64 %. Il appartiendra à Lyon Terminal de réaliser les opérations de manutention, d’assurer l’entretien et la maintenance du nouveau portique, comme elle le fait pour le premier portique du T2.

« Ce deuxième portique constitue un atout pour le T2, précise Yoann Lescouët, pour accompagner la croissance du trafic conteneurs sur le Rhône. A court terme, le portique actuel servira d’outillage de secours. A moyen terme, nous allons lancer une étude pour définir les moyens nécessaires afin de sécuriser la manutention portuaire sur le T2 ». Sachant que les coûts d’exploitation et de maintenance du portique actuel sont assez élevés.

À la une

Filières

Actualité

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15