Les sites du groupe Info6TM

Magazine

Les JO à Paris en 2024, risque et opportunité

Pour la filière fluviale, les jeux Olympiques de 2024 et leurs conséquences sur la navigation et les installations portuaires doivent être anticipés.

Lesprit olympique et paralympique soufflera sur la capitale en 2024. Les JO sont bien évidemment un événement international de première importance pour Paris et les départements limitrophes et leurs habitants, les visiteurs, touristes, sportifs attendus.

Pour la filière fluviale, côté navigation ou installations portuaires qu’elles soient à caractère industrielle ou d’animation et de loisirs, les JO sont aussi synonymes d’éventuelles adaptations ou contraintes à anticiper dès maintenant. C’est la raison pour laquelle les JO 2024 ont été l’un des points à l’ordre du jour du Comité des usages fluviaux de la Seine réuni pour la seconde fois par Michel Cadot, préfet de la région d'Île-de-France et de Paris, le 8 juin 2018.

La création de 3 groupes de travail pour être prêts dès 2023 a été décidée :

- un groupe de travail « l’île Saint-Denis » qui a notamment pour objectif de réaliser l’inventaire des bateaux à déplacer dans le cadre des épreuves sportives qui s’y dérouleront ;

- un groupe de travail « épreuves au pont d’Iéna » qui a pour objectif de préparer les sites destinés, à terre comme sur l’eau, à recevoir les épreuves olympiques, en favorisant l’usage des structures déjà installées et anticipant les impacts sur la navigation ;

- un groupe de travail « organisation du trafic » qui mesurera l’impact des JO sur le trafic de marchandises sur la Seine et envisagera des mesures alternatives avec les professionnels concernés.

[vc_cta h2="Sur le même sujet" h2_font_container="font_size:20px|line_height:30px" h2_use_theme_fonts="yes" h4=" " h4_font_container="font_size:15px|line_height:5" h4_use_theme_fonts="yes" use_custom_fonts_h2="true" use_custom_fonts_h4="true"]Canaux de Paris : plusieurs projets pour l’avenir

Pour Pierre Chedal-Anglay, chef du service des canaux, les JO 2024 sont une opportunité et un risque : « Une opportunité car cela peut permettre un maintien des activités industrielles portuaires, leur modernisation et leur meilleure insertion dans l’environnement urbain. Un risque car la requalification urbaine des sites bord à voie d’eau vers des activités touristiques ou de loisirs pourrait expulser définitivement les installations industrielles. L’évolution du canal Saint-Martin ou de la rive gauche du canal de l’Ourcq à Pantin montre à quel point ces dernières ont perdu devant la force irrésistible de la pression touristique et des retombées économiques liées ».

Du côté de VNF, Thierry Guimbaud, directeur général, a relevé que « 2024 ne sera pas une année comme les autres ». Il a mis en avant le lancement par le préfet d’un travail sur l’élaboration d’un schéma d’aménagement fluvial pour Paris afin de favoriser la cohabitation et concilier les différents usages du fleuve qui prendra aussi en compte la problématique des JO.

Il est possible de remonter jusqu’à la Renaissance pour l’histoire du réseau fluvial parisien. Rappelons seulement que c’est Napoléon Bonaparte qui décida en 1802 de la création des trois canaux Saint-Martin, Saint-Denis et de l’Ourcq pour approvisionner les Parisiens en eau potable, selon les critères de l’époque. Saint-Martin a été achevé en 1825, les deux autres en 1821. Ils ont ensuite connu plusieurs périodes de travaux et de rénovation. La navigation a rapidement été autorisée sur ces voies, leur eau servant à l’entretien de la voirie. Pour l’eau potable, depuis le début du XXe siècle, la ville dispose d'un réseau alimenté par des sources souterraines et par un complément d'eau de rivière traitée. Le réseau fluvial géré par le service des canaux de la Ville de Paris est ainsi un ouvrage complexe, à la fois aqueduc et voie de navigation par sa double fonction d’adduction en eau et de transport.

Enquête

Premium

À la une

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15