Les sites du groupe Info6TM

Magazine

Dunkerque porté par les pondéreux et le gaz

En 2017, Dunkerque affiche de bons résultats et a atteint un trafic total de 50,4 Mt.

Avec un tonnage en augmentation de 3 % par rapport à 2016, le port de Dunkerque franchit en 2017 la barre de 50 Mt de trafic maritime. Ce sont les pondéreux qui tirent le tonnage maritime du port : les vracs solides, avec 24,55 Mt (+11%), représentent près de la moitié du tonnage portuaire total. Cela s’explique par l’activité des hauts-fourneaux d’Arcelor-Mittal, qui ont fonctionné en 2017 à plein régime, après les arrêts pour maintenance en 2015 et 2016. Des minerais ont aussi été débarqués à Dunkerque pour être réexpédiés vers d’autres usines du groupe Arcelor-Mittal. Le trafic de charbon atteint 6 Mt (+11 %).

Le fluvial profite de cette bonne activité des sites industriels dunkerquois, avec 470 000 t de vracs solides, composés notamment de laitier, et 400 000 t de produits sidérurgiques. Au total, le trafic fluvial s’établit à 2,3 Mt pour 2017, Dunkerque restant le premier port fluvial régional.

Du côté des céréales, les résultats sont moins bons : avec +31%, les importations maritimes ont connu un nouveau record, mais ne concernent que 350 000 t. Les exportations s’effondrent à 950 000 t (-63 %) ce qui s’explique à la fois par la très mauvaise récolte 2016 et par le retard à l’exportation de la récolte 2017. L’acheminement terrestre des céréales à l’export vers le port de Dunkerque se fait principalement par voie d’eau (640 000 t). La part modale du fluvial dans le transport de céréales atteint 49 %, contre 31 % pour le fer et 20 % pour la route.

Les trafics de vracs liquides avaient fortement diminué depuis la fermeture de la raffinerie des Flandres. Ils se ressaisissent en 2017, à la fois grâce à l’essor de 3 % des importations de produits pétroliers (3,4 Mt) et à la mise en service du terminal méthanier, qui, pour sa première année de fonctionnement, a enregistré un trafic de 860 000 t. Le trafic total de gaz atteint 1,3 Mt (+230 %).

Nouveau record pour les conteneurs

Les marchandises diverses totalisent 20,55 Mt en 2017, soit un repli de 9 %, due principalement à la mauvaise performance du trafic transmanche (16,4 Mt, -10%). A l’inverse, le transport de conteneurs avec 374 000 EVP (+10%) signe un nouveau record qui aurait pu être plus fort sans les évènements climatiques dans les Antilles françaises qui ont perturbé les importations de fruits. Le fluvial profite peu de ce fort développement des conteneurs, n’affichant qu’une légère progression de 1 % avec 20 370 EVP. L’année 2017 a été marquée par la fin de la desserte par Contargo du terminal d’Anzin, dans le Valenciennois. North Ports Shuttle, qui desservait déjà Lille et Dourges au départ de Dunkerque, a rajouté une escale à Béthune en novembre 2017, et dessert également Anzin depuis mai 2018, ce qui laisse espérer une expansion du trafic fluvial de conteneurs.

Les travaux d’extension du quai de Flandres, qui visent à augmenter la capacité d’accueil du terminal à conteneurs en particulier pour les plus grands navires, ont été entamés en 2017. Ils se poursuivent en 2018, avec la mise en service prévue à la fin de l’année du nouveau quai, portant le linéaire total à 1800 m, avec 18 m de tirant d’eau. Les travaux continuent aussi pour l’aménagement de la zone « Dunkerque logistique international Sud ».

Le port de Dunkerque a d’autres projets qui concernent l’alimentation électrique des navires à quais, ou encore une station terrestre d’avitaillement GNL.

À la une

Filières

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15