Les sites du groupe Info6TM

Magazine

Cérévia ou la mutualisation de la logistique céréalière

Article réservé aux abonnés

Sur l’axe Méditerranée-Rhône-Saône, tour d’horizon de la logistique fluviale autour des céréales avec deux grands acteurs que sont Cérévia et la société d’exploitation Port Tellines.

Cinq groupes coopératifs, réunis eux-mêmes dans les unions Alliance BFC et Oxyane, se sont associés au sein de Cérévia (littéralement : la voie des céréales) basée à Longvic près de Dijon en Bourgogne. Dijon céréales, la coopérative Bourgogne Sud et Terre Comtoise constituent l’Union Alliance BFC. Terre d’Alliances et la coopérative Dauphinoise sont regroupées sous le nom d’Oxyane. Il s’agit d’une organisation d’envergure au service de la logistique et de la commercialisation des céréales produites par les agriculteurs des régions de Bourgogne, Franche Comté et Rhône-Alpes. La finalité étant de mutualiser l’ensemble des coûts de la chaîne logistique pour en améliorer la compétitivité et valoriser la qualité des productions régionales.

« C’est une envie régionale des coopératives pour mutualiser la logistique », assure François Farges, directeur général adjoint de Cérévia. Historiquement, chaque coopérative affrétait ses propres bateaux sur l’axe Saône-Rhône. La massification des volumes a ouvert de nouvelles voies vers la Méditerranée (pays tiers) et valorise les voies fluviales, maritimes et ferroviaires pour optimiser le transport et la mise en marché des céréales. « Le débouché de l’exportation pour une grosse partie de nos volumes, c’est la Méditerranée. On a la chance d’avoir deux fleuves canalisés qui sont rarement en hautes eaux et n’ont pas de problèmes de basses eaux, souligne François Farges. La configuration des fleuves nous permet d’assurer des convois allant jusqu’à 4 500 tonnes à destination de Port-Saint-Louis-du-Rhône et de la société d’exploitation Port Tellines idéalement située à l’embouchure du Rhône et de la mer Méditerranée ».

De son côté, Emmanuel Haugazeau, directeur de la société d’exploitation Port Tellines (Sept) souligne : « On est le terminal agro-alimentaire du bassin de Fos. Bien que l’on ne travaille pas que pour Cérévia, il est de loin le principal livreur ».

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant.

Vos identifiants de connexion sont incorrects

Déjà Abonnés ?

Saisissez vos identifiants

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

À la une

Dossier

Filières

Actualité

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15